Accueil / Le diagnostic de performance internet (DPI)

Le diagnostic de performance internet (DPI)

Lorsque vous mettez en vente ou en location un bien immobilier, il est nécessaire que vous fassiez des diagnostics immobiliers. Certains d’entre eux sont obligatoires, tandis que d’autres sont facultatifs. C’est notamment le cas du diagnostic de performance internet. De quoi s’agit-il exactement ? Qui fait le diagnostic, comment se déroule-t-il et combien cela vous coûtera ? Voici les réponses.

En quoi consiste ce diagnostic ?

Actuellement, de plus en plus de Français se connectent à Internet, que ce soit pour le travail ou pour le loisir. Médiamétrie a, en effet, dénombré près de 52,9 millions d’internautes au mois de janvier 2021.

D’ailleurs, ces dernières années, le télétravail a connu un essor, notamment, en raison de la crise sanitaire. Selon le Baromètre annuel Télétravail 2021 de Malakoff Humanis, près de 31 % des salariés français étaient en télétravail en décembre 2020.

Ainsi, disposer d’une bonne couverture pour se connecter à Internet peut être un bon argument lors de la mise en vente ou en location d’une maison.

C’est pourquoi, il est utile de fournir un diagnostic de Performance Numérique (DPN), également appelé diagnostic de performance internet (DPI) lorsque vous faites réaliser un Dossier des Diagnostics Techniques ou DDT.

Le diagnostic de Performance Numérique est un document qui permet d’informer les futurs occupants des possibilités de connexion au web et le débit maximal de connexion offert par le logement.

Concrètement, il permet de connaître :

  • le type de connexion qui est déjà présent dans le logement. Cela peut être une fibre optique, l’ADSL, ou la téléphonie ;
  • les offres de raccordement auxquelles le bien immobilier est éligible ;
  • la vitesse maximale de connexion possible en fonction des équipements et des contraintes des opérateurs. 

Néanmoins, cette analyse n’est pas obligatoire et n’a aucune valeur juridique, car actuellement, aucun texte de loi ne régit ce type d’information.

Par ailleurs, le diagnostic de Performance Numérique n’a aucune durée de validité. Ainsi, si vous souhaitez fournir ce document lors de la transaction immobilière, il est préférable d’avoir un diagnostic récent.

Qui fait ce diagnostic ?

Si vous souhaitez effectuer un diagnostic de Performance Numérique, vous avez la possibilité de le faire vous-même.

En revanche, si vous avez fait appel à un professionnel pour faire d’autres diagnostics dans votre domicile, vous pouvez aussi le solliciter pour qu’il fasse le diagnostic internet.

Comment se déroule le diagnostic ?

Si vous décidez de faire vous-même le diagnostic, vous devez :

  • vous connecter sur le site www.ariase.com/fr/diagnostic-numerique ;
  • saisir le numéro de téléphone, ainsi que l’adresse de votre logement.

Vous pourrez alors recevoir le bilan du diagnostic en quelques minutes.

 

Si vous avez décidé de faire appel à un diagnostiqueur professionnel, celui-ci :

  • identifiera les possibilités matérielles dont dispose le logement en matière de raccordement aux supports de connexion à l’Internet ;
  • fera un test pour vérifier la vitesse maximale de connexion disponible ;
  • éditera une étiquette DPI qui indiquera la capacité maximale de connexion à l’Internet du bien. 

Qui appeler pour réaliser le diagnostic ?

Pour vos travaux de diagnostic, il est préférable de choisir un professionnel certifié, notamment par le Comité Français d’Accréditation (COFRAC).

Pour retrouver facilement un professionnel, vous pouvez consulter l’annuaire des diagnostiqueurs certifiés disponible sur le site du ministère chargé du Logement.

Combien coûte le diagnostic ?

Le prix d’un diagnostic de Performance Numérique peut varier d’une entreprise de diagnostic à une autre.

En cas général, ce diagnostic est un service rendu gratuitement par la société lorsque vous lui demandez la réalisation de tout le Dossier des Diagnostics Techniques.