Accueil / Le diagnostic Mérule

Le diagnostic Mérule

Si vous souhaitez mettre en vente ou en location un bien immobilier, vous devez effectuer certains diagnostics immobiliers, dont le diagnostic mérule. Grâce à ce document, vous pouvez informer l’acquéreur ou le locataire de la présence ou non de mérule dans l’habitation. Qu’est-ce qu’un diagnostic mérule ? qui doit le réaliser et combien coûte-t-il ? Voici les informations que vous découvrirez dans ce guide.

De quoi s'agit-il ?

L’état relatif à la présence de mérule, également appelé diagnostic mérule, consiste à détecter la présence ou non de mérules dans le logement que vous vendez ou que vous mettez en location.

Bien que ce diagnostic soit utile, il n’est pas à effectuer à titre obligatoire. Si vous le réalisez, vous devez l’intégrer au Dossier de Diagnostic Technique (DDT) remis au locataire ou à l’acquéreur.

Le mérule est un champignon lignivore ou mangeur de bois qui peut mettre en danger les constructions. Il s’attaque, en effet, aux éléments de la structure, comme les charpentes et les boiseries des maisons. Ainsi, s’il n’est pas traité, ce champignon peut fragiliser la solidité de votre logement.

Si la présence de mérule est confirmée, vous devez obligatoirement la déclarer à votre mairie, conformément à l’article L133-9 – Code de la construction et de l’habitation.

Le prix d’un traitement de mérule s’avère souvent onéreux, son prix varie entre 3 500€ et 10 000€. Pour vous protéger de l’infection de mérules, il est préférable de réaliser un traitement préventif dans votre domicile. Le tarif de ce traitement varie de 1,5€/m² à plus de 2,5€/m², main d’œuvre non comprise.

Les logements concernés

Vous devez réaliser un diagnostic mérule si votre habitation se situe dans une zone définie par un arrêté préfectoral comme à risques de mérules. Pour savoir si le bien immobilier que vous mettez en vente ou en location se trouve dans l’une de ces zones, vous pouvez vous rapprocher de votre préfecture.

Les zones qui sont considérées à risques se situent surtout dans le quart nord-ouest de la France.

Un état relatif à la présence de mérule est aussi fortement recommandé si vous constatez une des situations suivantes :
  • l’humidité dans votre maison est élevée ;
  • il y a des marques d’humidité ou de pénétration sur les murs ;
  • votre maison est une logement vacant à long terme et non ventilé, comme une résidence de vacances ;
  • l’isolation du bois est trop dense ;
  • il y a des marques blanches ou oranges sur le bois ;
  • une partie du bois est déformée ou bien ramollie.

Qui doit réaliser le diagnostic ?

Pour réaliser l’état relatif à la présence de mérule, vous devez faire appel à un professionnel certifié, ou bien à une entreprise spécialisée dans le traitement parasitaire.

Les experts qui travaillent avec France Diagnostic sont tous certifiés auprès de l’organisme COFRAC  ou Comité français d’accréditation.

Quel est le prix du diagnostic ?

Le coût pour réaliser un diagnostic mérule dépend de plusieurs facteurs, notamment :

  • le tarif du diagnostiqueur, ainsi que ses frais de déplacement ;
  • la taille de votre logement ;
  • sa situation géographique.

Le prix d’un l’état relatif à la présence de mérule varie entre 200 € et 400 € en France métropolitaine.

Si vous avez d’autres diagnostics à faire pour la vente de votre maison, pensez à les regrouper. Les professionnels font généralement un geste commercial lorsque plusieurs diagnostics sont effectués en même temps.

France Diagnostic vous facilite cette démarche en vous mettant en contact avec des professionnels certifiés et proches de chez vous.

Quelle est la durée de validité du diagnostic ?

Comme le diagnostic mérule n’est pas obligatoire, il ne possède pas de durée de validité réglementée. En revanche, il est conseillé, lors d’une vente ou d’une mise en location, de fournir à l’acquéreur ou au locataire un diagnostic récent.

Les sanctions

Si vous soupçonnez la présence de mérule dans votre logement ou que vous vous situez dans une zone considérée à risque par un arrêté préfectoral, vous devez obligatoirement effectuer un état relatif à la présence de mérule. En effet, si après la vente ou la mise en location, le mérule venait à se manifester, votre responsabilité pourrait être engagée. Le locataire ou l’acquéreur pourrait saisir le tribunal et demander :
  • des dommages et intérêts ;
  • l’annulation de la vente ou une réduction du loyer.